Piloter par la valeur ajoutée

Le MVP ou produit à valeur ajoutée est une réalisation permettant d’engager le dialogue entre les personnes en charge du développement d’une idée ou d’un projet et celles ou ceux à qui il est censé s’adresser. Cette approche permet de valider les hypothèses auprès de communautés identifiables (des agents publics, des citoyen.nes, des personnes qui fréquentent un site Internet ou une salle de lecture, etc.) pour et de reçevoir leur idées sur l’adéquation de cette proposition initiale par rapport à leur besoin.

la parallélisation des attentes

Elle permet d’engager un minimum de ressources et de coller au besoin de la cible identifiée en amont. Elle garantie également l’implication des parties prenantes et la transparence de la feuille de route décidée collectivement.

Pour déclencher cette phase il est nécessaire de partir d’une hypothèse de besoin mais dont la définition reste assez vague. La suspicion d’avoir découvert un irritant est suffisamment forte pour déclencher la construction d’un MVP (minimum viable product, ou produit minimum viable).

Un binôme est constitué, composé d’un·e Product-Manager (PM ou responsable produit) et d’un·e membre de notre équipe. Le ou les problèmes rencontrés sont caractérisés pour que l’ensemble des parties prenantes les identifient. Les solutions de contournement éventuelles sont analysées afin de s’assurer que la ou les solutions proposées apportent bien de la valeur. Après une séquence d’interviews des parties prenantes, le ou la PM commence à formuler des hypothèses pour adopter et qualifier l’irritant. Après une séquence d’interviews des parties prenantes, le ou la PM commence à formuler des hypothèses pour adopter et qualifier l’irritant.

Hypothèses

Une séquence d’interviews, et de re-modelage permettent de consolider ces hypothèses, et d’obtenir une compréhension suffisante pour que le ou la PM puisse se mettre en sympathie avec les usagers. En outre, les usagers indiquent des profils pour étoffer la future communauté pilote.

Exemple d’adaptation

Phase d’expression

Le ou la PM imaginent avec le ou la consultant.e quelques fonctionnalités éligibles pour répondre aux problèmes racines. Une solution est exprimée sous la forme d’un démonstrateur et d’un ensemble d’artefacts de présentation.

Une nouvelle séquence d’interviews démarre avec les usagers pour modeler cette première solution embryonnaire et affermir la proposition unique de valeur.

Phase de réalisation du MVP

Le ou la PM, les parties prenantes et le ou la consultant.e réalisent et déploient le MVP.

Le produit est mis à disposition des usagers. Ils et elles prennent possession du produit, le ou la PO planifie les tests d’utilisabilité, et facilite l’expression des retours des usagers - feedback

Le MVP est consolidé en tenant compte des retours et des découvertes.

Un canvas peut être utilisé comme support afin de définir en atelier les réponses aux questions suivantes :

  1. Identifier les parties prenantes : qui sont les premiers utilisateurs ou les premierès utilisatrices de la solution mise en place -> Pour-qui
  2. Identifier leurs problèmes : quelles sont les éventuelles solutions (de contournement) qu’ils ou elles utilisent -> Quoi
  3. Identifier les solutions disponibles -> Comment
  4. Identifier les critères d’évaluation de la valeur apportée par la solution envisagée -> A quoi ça sert
  5. Identifier les critères de légitimité du(des) porteur de projets -> Pourquoi nous
  6. Identifier les canaux de communication mobilisables pour faire parler de son projet -> Qui le sait
  7. Identifier le concept à haute valeur ajoutée et la proposition de valeur associée au projet -> C’est quoi ?
  8. Identifier les coûts -> Combien ça coûte
  9. Identifier les revenus ou les gains - Qu’est ce que cela nous apporte ?

Déroulement proposé de la prestation

Définition du rythme soutenable

Nos interventions sont basées sur les rythmes soutenables de l’implication des collaborateurs ou collaboratrices. “ Si l’échéance de mon projet est à un an ou même six mois, il est possible que je perde ma motivation ou mon implication en cours de route.”

Jalons de restitution

Pour garantir l’implication du donneur d’ordre et lui permettre d’exprimer le plus souvent possible son consentement ou la réorientation de ses priorités, nous vous proposons des restitutions quinzomadaires. Chaque jalon de travail est de durée égal et démarre, sauf cas de force majeure, un lundi pour se clôturer un vendredi.

Suivi quotidien

En début de prestation une réunion quotidienne de très courte durée permet à chacune ou chacun des membres du projet de communiquer sur ses activités et les éventuels blocages auxquels il ou elle fait face. Cette réunion est informative et ne doit pas constituer une contrainte.

Rétrospective

Une restitution du travail incrémental en cours est proposée à l’ensemble des parties prenantes en général le vendredi et une rétrospective de la séquence de travail terminée est proposée aux intervenant.es afin de vérifier s’ils sont à l’aise avec le mode d’organisation mis en oeuvre et si des axes d’améliorations peuvent être collectivement identifiés.